Archives pour la catégorie Yvelines

Cérémonie des vœux de nos députés yvelinois

Plus de 600 personnes étaient présentes le 26 Janvier à Saint Germain- en Laye pour les vœux des députés de la majorité.

Tous ont montré leur détermination à poursuivre la transformation du pays avec les Français en évoquant leur action sur le terrain et à l’Assemblée Nationale.

Chaque député(e) a présenté un aspect des réformes engagées:

-la loi sur la formation professionnelle par Michèle de Vaucouleurs ( 7ème circonscription).

-les lois sur l’évaluation des politiques publiques et le logement (loi ELAN) par Jean-Noël Barrot (2éme circonscription)

-le vœu (très fortement appuyé !)  d’une Europe libre, unie, solidaire qui protège et soit forte.

photo mise en avant: les 11 député(e)s et Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. 

Retours de presse: le Parisien du 27 janvier parle de « tir groupé pour les onze députés de la majorité présidentielle (LREM-MoDem) des Yvelines, réunis samedi soir à Saint-Germain- en Laye pour une cérémonie des vœux commune » 

Article paru dans « Les Nouvelles »

Note de l’administration: cette note a été postée le 29 janvier, mais un « bug » informatique l’a fait disparaître. Nous vous présentons nos excuses

Cérémonie des vœux de nos députés yvelinois

Plus de 600 personnes étaient présentes ce 26 Janvier à Saint Germain- en Laye pour les vœux des députés de la majorité. Tous ont montré leur détermination à poursuivre la transformation du pays avec les Français en évoquant leur action sur le terrain et à l’Assemblée Nationale.

Chaque député(e) a présenté un aspect des réformes engagées: la loi sur la formation professionnelle par Michèle de Vaucouleurs ( 7ème circonscription), les lois sur l’évaluation des politiques publiques et le logement (loi ELAN) par Jean-Noël Barrot (2éme circonscription) alors que Bruno Millienne faisait le vœu d’une Europe libre, unie, solidaire qui protège et soit forte.

photo mise en avant sur cette page: les 11 député(e)s et Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. 

 

 

 

Grand débat sur l’Europe

Le 24 Janvier, à Viroflay , malgré les intempéries, la salle était comble pour participer au Grand débat sur l’Europe organisé par Jean-Noël Barrot, le député de la 2éme circonscription dont cette ville fait partie.

Ce débat réunissait Nathalie Griesbeck, Députée européenne, Présidente de la commission spéciale sur la lutte contre le terrorisme, Sylvain Waserman, Vice-président de l’Assemblée nationale, membre du groupe de travail interparlementaire franco-allemand et Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman

Nathalie Griesbeck, en tant que Présidente de la commission spéciale sur la lutte contre le terrorisme, a de suite ouvert le débat en montrant les progrès réalisés par l’Union européenne dans ce secteur malheureusement brûlant d’actualité (référence à l’attentat de Strasbourg). La lutte contre le terrorisme est un défi qui ne peut se régler état par état : 60% des attentats sont exogènes, aussi seule l’échelle européenne est elle pertinente pour y faire face. Un « parquet européen », permettrait une meilleure coordination et coopération des systèmes nationaux en facilitant les échanges d’informations et l’intensification de la lutte contre la radicalisation. [ce parquet européen est prévu pour 2020 et réunira 20 états, NDLR]. Mais la députée montre aussi comment l’équilibre entre la nécessité de protéger les citoyens d’un point de vue sécuritaire et juridique et le respect des libertés est difficile à trouver.

Sylvain Waserman a répondu aux fantasmes et fake news entendus à propos du traité signé le 22 janvier à Aix la Chapelle entre Angela Merkel et Emmanuel Macron, et ceci avec d’autant plus de compétence qu’il est membre du groupe interparlementaire franco-allemand qui travaille ce traité depuis plus d’un an. Il a mis en évidence les problèmes concrets et souvent quotidiens des frontaliers qui seront réfléchis des deux côtés du Rhin en expliquant comment ce traité étudiera les solutions de convergence. D’autres régions frontalières (Espagne en particulier) commencent à réfléchir à une possibilité d’accord identique.

Ce traité a été élaboré en catimini? Ce à quoi répond Nathalie Griesbeck en rappelant qu’aucune chaîne de télévision n’était là pour sa présentation, sauf FR3 régionale !

Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman, a surtout insisté sur sa fierté (et la nôtre !) d’être européen : en 18 mois, plus de choses ont été réalisées qu’en 10 ans. Certes, il y a des critiques à faire envers l’Europe, mais il ne faut pas non plus ignorer les progrès.

A nous, Européens, d’additionner nos identités pour nous projeter vers l’avenir !

Des participants attentifs, qui ont posé des questions, ont continué les échanges avec les participants autour d’un verre de l’amitié et sont repartis encore plus déterminés qu’en arrivant, convaincus qu’il faut créer une « radicalité européenne ».

De gauche à droite sur la photo mise en avant: Jean-Dominique Giuliani, Nathalie Griesbeck,  Jean-Noël Barrot, Sylvain Waserman , Bruno Millienne, Michèle de Vaucouleurs (députés des Yvelines)