Archives pour la catégorie Non-catégorisé

Rapport d’information relatif à l’intégration professionnelle des demandeurs d’asile et des réfugiés.

Le 23 septembre 2020, deux députés, Jean-Noël Barrot- député des Yvelines et secrétaire général du Mouvement Démocrate- et Stella Dupont, ont déposé au bureau de la Présidence de l’Assemblée Nationale un rapport d’information relatif à l’intégration professionnelle des demandeurs d’asile (c’est-à-dire les personnes sollicitant la reconnaissance d’une protection internationale) et des réfugiés (c’est-à-dire aux personnes ayant obtenu le bénéfice d’une protection internationale).

Jean-Noël Barrot connaît d’autant plus ce sujet (cher au adhérents MoDem !) qu’il est l’auteur d’une étude, en 2019, sur les formations linguistiques du Contrat d’intégration républicaine sur l’acquisition de la langue française par les bénéficiaires de la protection internationale, demandeurs d’asile et réfugiés; cet aspect est donc étudié plus particulièrement par le député de la 2ème circonscription.

Malgré le « brouillard statistique » concernant l’évaluation du résultat des politiques mises en œuvre constaté par les deux rapporteurs, le bilan est contrasté.

« Les résultats des politiques publiques engagées en direction des demandeurs d’asile semblent très limités… Si l’accès des demandeurs d’asile au marché du travail et à la formation est, sous certaines conditions, possible en droit, il est très réduit dans les faits« .

L’évaluation des politiques publiques engagées en matière d’intégration professionnelle des demandeurs d’asile et des réfugiés aboutit à un bilan très modeste pour les demandeurs d’asile et favorable pour les bénéficiaires de la protection internationale.

Les rapporteurs formulent 15 recommandations destinées à dissiper le «  brouillard statistique« , « à rendre plus effectif l’accès au marché du travail et à la formation des demandeurs d’asile et à affiner la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’accueil et l’intégration des réfugiés ». Chacune des recommandations est accompagnée de la préconisation de mesures concrètes.

Dissiper le « brouillard statistique » et poursuivre la démarche d’évaluation

-Rendre plus effectif l’accès au marché du travail et à la formation des demandeurs d’asile

-Améliorer la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’accueil et l’intégration des réfugiés

-Renforcer la formation linguistique du Contrat d’intégration républicaine en étendant la prescription des modules de 600 heures à certains bénéficiaires des forfaits actuels de 400 heures, et en  proposant, comme en Allemagne, un nouveau module de 900 heures en faveur de certains bénéficiaires des forfaits actuels de 600 heures.

Le rapport étend donc sa réflexion à tous les bénéficiaires de la protection internationale, non plus seulement aux réfugiés, mais aussi à tous ceux qui sollicitent cette reconnaissance d’une protection internationale.

La crise sanitaire actuelle ne doit pas compromettre cet effort car « la réussite de l’intégration suppose un effort constant, notamment en matière linguistique », une condition indispensable à l’accès au travail et donc à l’intégration.

Le rapport complet est ICI

Revenu universel d’activité et revenu universel : « c’est le moment ou jamais d’ouvrir nos réflexions »

Alors que nous traversons une crise économique sans précédent, Michèle de Vaucouleurs, député MoDem de la 7 éme circonscription des Yvelines, membre de la Commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale, nous  invite à mener une réflexion sur le revenu universel.

Le gouvernement prévoit un recul de 8% du Produit intérieur brut en 2020, un déficit public de 9% du PIB et une dette de 115%. Les demandes d’inscription à Pôle Emploi sont aujourd’hui en hausse. Nous peinons encore à appréhender l’impact économique du Covid-19 sur un plan national comme international. Dans un tel contexte l’idée de mettre en place un revenu universel refait surface…

C’est certainement le moment de refonder certaines choses.. et de réfléchir à ce sujet

Retrouvez ICI l’intervention de la députée

Jean-Noël Barrot et Bruno Millienne en direct sur Facebook

Comme la semaine dernière, les 2 députés MoDem ont répondu à beaucoup des questions que vous vous posez sur cette crise qui fait tant de dégâts, vie quotidienne, économique… ce qu’ils savent et comme beaucoup,  ne savent pas …

Le facebook Live de Bruno Millienne, député de la 9 circonscription et président du MoDem départemental,  est ICI

Le facebook de Jean-Noël Barrot, député de la 2éme circonscription des Yvelines et Secrétaire général du MoDem, est ICI

Gardez vous bien et n’hésitez pas à nous contacter, tout comme vous pouvez le faire pour poser d’autres questions aux 2 députés

« Femmes en politique » … Deux portraits

Le Mouvement Démocrate vous propose de découvrir une série de portraits de « femmes en politique », avec un premier portrait de Jacqueline Gourault extrait d’Expression directe. La Ministre des Relations avec les collectivités territoriales et de la cohésion des territoires, Vice-Présidente du Mouvement Démocrate, retrace son engagement en politique et exprime l’importance à ses yeux de l’engagement pour construire une société plus représentative.

Dans une société, ce qui est important, c’est que tout le monde se sente représenté. C’est à dire qu’il y ait cet équilibre entre les hommes et les femmes, cet équilibre géographique dans une commune des quartiers, qu’il y ait un équilibre entre ceux qui sont dans des professions libérales, ceux qui sont fonctionnaires, ceux qui sont chefs d’entreprises, ceux qui sont salariés etc… Pour qu’au fond les habitants se sentent représentés et c’est vrai au niveau national comme au niveau local. 

Le portait de Jacqueline Gourault est ICI (Expression directe)

Le deuxième portrait est celui de Marie-Pierre Védrenne, députée au Parlement européen. Elle exprime aussi le sens de son engagement et sa vision de l’Europe.

« L’Europe est au cœur du projet du Mouvement Démocrate parce que c’est dans notre ADN d’être européen. On n’oppose pas le niveau national, le niveau local, le niveau européen. On sait que c’est à chaque échelon qu’il faut agir pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain. … C’est au delà de nos différences nous nous mettons ensemble pour trouver des solutions pour répondre aux enjeux que nous traversons. »

La vidéo est ICI (Expression directe) et LA